Slideshow 1

serious game research network

Préambule

En 2009, les serious games ne représentaient en France qu'un marché mineur d'une dizaine de millions d'euros, mais dépassaient déjà les sept milliards d'euros à l'échelle mondiale. Toutes les prévisions économiques relatives à cette technologie tablent sur un secteur viable, en pleine croissance avec des progressions à deux chiffres pour au minimum les cinq années à venir.

La fragmentation et le relatif isolement des acteurs publics et privés nationaux d'ores et déjà positionnés sur ce secteur émergeant ne permettent pas, à ce jour, d'offrir une gamme de produits adaptés à des besoins multiples et qui puisse être qualifiée de compétitive à l'échelle internationale. Des premiers partenariats, favorisés par des soutiens financiers publics se sont construits et ont fait se cristalliser des groupes de compétences. Ce potentiel nouveau a produit une vague de résultats fruits de projets collaboratifs aux avancées significatives. Il a ainsi permis de révéler notre potentiel selon une nouvelle envergure face à ce secteur promis à un bel avenir et vis à vis duquel le pays se doit d'être positionné stratégiquement.

Mission

Le groupement d'intérêt scientifique (GIS) Serious Game Research Network prolonge cette première vague d'initiatives. Il vise à créer un environnement de collaboration durable sur le moyen terme entre des acteurs de la recherche, de l'innovation et du transfert de technologie travaillant sur le sujet des serious games. À ce titre les membres du Serious Game Research Network représentent un pôle de compétences Serious Game en Midi-Pyrénées.

Ce groupe pluridisciplinaire est constitué d'enseignants chercheurs et ingénieurs répartis dans différents établissements de la COMUE Université de Toulouse. Sa finalité opérationnelle est de permettre l'essor de nouveaux projets, de soutenir des programmes de R&D ayant une finalité économique, de superviser et de capitaliser sur les projets réalisés au sein d'un cadre structuré, de mutualiser des ressources et d'aider ces programmes à trouver leurs financements. Le GIS aura aussi un rôle de promotion du sujet et de valorisation du savoir-faire de ses membres à une échelle internationale.

Le Centre Universitaire de Formation et de Recherche Jean-François Champollion est la structure d'accueil du SGRN.

Axes de recherche

  • Etudes préalables à la conception d'un serious game
  • Développement d'outils d'aide à la conception de SG
  • Développement de prototypes de Serious Games
  • Evaluation de l'utilisation d'un Serious Game dans un contexte d'enseignement


© 2016 Centre universitaire de Formation et de Recherche Jean-Francois Champollion